QI GONG & DAOYIN YANGSHENG GONG
L'ATELIER DU GESTE JEAN-PIERRE PEYRUSEIGT
 
Vign_Portrait_Nuages_Blancs_08_2018

Jean-Pierre Peyruseigt 

06 12 08 12 14

Enseignant de Daoyin Yangsheng Gong élève de Wakalin Zhang Jian

Professeur de Qi Gong DEJEPS (Diplôme d'Etat) Arts Energétiques Chinois VAE en cours

CQP Moniteur d'Arts Martiaux mentions: Arts Energétiques Chinois & Karaté et Disciplines Associées (Qi Gong)

4ème Duan Nei Gong homologué le 06/12/2012

Educateur sportif carte professionnelle n°06911ED0104

Fondateur et enseignant de l’Atelier du geste affilié à la WUSHU FFK

Praticien de Qi Gong en lien avec l'aromathérapie et l'énergétique chinoise

SIRET 450 427 257 00032 

Pour + d'infos, cliquez ici

 

Les huit pièces de brocart

Enseignement de Jean-Pierre Peyruseigt

Le Ba Duan Jin est la méthode traditionnelle la plus répandue en Chine. Ce Qi Gong allie contraction et relâchement musculaire, favorise la circulation du sang et de l'énergie tout en massant les organes internes.

Préparation

Objectifs : calmer l’esprit, réguler la respiration, préparer le corps.

Tenez-vous debout, tronc bien droit, pieds joints, rentrez les fesses. Bras pendant le long du corps, laissez tomber les épaules et les coudes, aisselles creusées. Tendez le cou en poussant la tête vers le haut, rentrez légérement le menton, langue collée au palais, lèvres fermées. Regardez droit devant vous.

Faites peser le poids du corps sur la jambe droite. Faites un pas sur le côté avec le pied gauche, les pieds écartés d’une largeur d’épaules. Regardez droit devant vous. Tournez les bras vers l’intérieur, levez les mains sur les côtés du corps au niveau des hanches, paumes vers l’arrière. Regardez droit devant vous.

Fléchissez légérement les genoux. Tournez les bras vers l’extérieur puis déplacez les devant le ventre pour former un demi-cercle, paumes vers l’intérieur, et écartées de 10 cm. Respirez lentement, faites tomber le Qi dans le Dantian, respirez 6 à 9 fois. Regardez droit devant vous.

1.    Les deux mains levées soutiennent le ciel pour réguler les Trois réchauffeurs

Objectifs : débloquer le méridien des Trois réchauffeurs et mettre en synergie le Qi et le sang, prévenir les maladies des épaules et de la nuque.

Baissez le bras, doigts entrecroisés devant le ventre, paumes vers le ciel. Regardez droit devant vous. Tendez légérement les genoux pour redresser le corps. Levez les mains devant la poitrine, tournez les bras vers l’intérieur et poussez les mains vers le haut, paumes vers le ciel. Levez la tête et fixez votre regard sur les paumes.

Tendez les coudes pour lever les mains plus haut. Rentrez le menton, et restez ainsi immobile pendant un moment. Regardez droit devant vous.

Fléchissez les genoux en abaissant le poids du corps. Baissez les bras, mains devant le ventre, doigts écartés, paumes vers le haut. Relâchez la taille et les hanches. Laissez tomber les épaules et les coudes. Décontracter les poignets et les doigts, le corps reste droit. Regardez droit devant vous. Répétez six fois.  

2.    Bander l’arc pour décocher une flèche à gauche puis à droite

Objectifs : stimuler le méridien Dumai (vaisseau gouverneur ; le méridien des énergies yang du corps) et les points d’acupuncture situés dans le dos ; réguler les méridiens yin et yang des mains ; renforcer l’énergie des Reins ; développer les muscles des jambes, des avant-bras et des mains ; améliorer l’équilibre et la coordination ; renforcer la flexibilité des articulations des poignets et des doigts ; corriger les mauvaises postures et prévenir les problèmes dans les épaules et la nuque.

Concentrez votre esprit pour vraiment sentir que vous bandez un arc très puissant. Cette concentration mentale est la source du mouvement du Qi.

Déplacez le poids du corps vers la droite. Faites un pas sur le côté avec le pied gauche, dépliez les genoux. En même temps, superposez les mains, main gauche sur le dessus à hauteur de poitrine, paumes tournées vers l’intérieur. Regardez droit devant vous.

Fléchissez légérement les genoux en position du cavalier. Déplacez la main droite en forme de patte jusqu’au niveau de l’épaule droite. Ecartez le pouce et l’index de la main gauche, les première et deuxième phalanges des trois autres doigts légérement fléchies. Tournez le bras gauche et poussez le vers la gauche au niveau de l’épaule. Fléchissez le poignet gauche, paume vers la gauche, comme pour décocher une flèche. Laissez tomber les épaules et les coudes, poignets fléchis, pouce et index dressés, paume creuse. Restez immobile pendant un moment. Regardez la paume gauche.

Faites peser le poids du corps sur la jambe droite. Dépliez et écartez les dougts de la main droite, et faites avec cette main une courbe d’abord vers le haut puis à droite au niveau des épaules, doigts vers le ciel, paumes vers l’avant. Dépliez les doigts gauches, paumes vers l’arrière. Fixez votre regard sur la paume droite.

Déplacez le poids du corps plus vers la droite. Ramenez le pied gauche, pour vous tenir debout, les pieds joints. Ramenez les mains devant le ventre, les extrémités des doigts se faisant face, paumes vers le ciel. Regardez droit devant vous.

Répétez les mouvements dans la direction opposée, trois fois de chaque côté.

3.    Lever le bras agit sur la rate et l’estomac

Objectifs : stimuler les méridiens et les points d’acupuncture des régions abdominales et thoracique ; débloquer les méridiens de la rate et de l’estomac ; masser les organes ; renforcer les articulations et les muscles reliant les vertèbres de l’épine dorsale ; augmenter leur flexibilité et leur stabilité ; prévenir et guérir les maladies des épaules et de la nuque.

Dépliez lentement les genoux. En même temps, levez la main gauche en passant devant le visage. Tournez le bras gauche vers l’intérieur, la main au-dessus de la tête, coude légérement fléchi. Concentrez la force à la base de la paume qui est tourné vers le ciel, doigts vers la droite. Parallèlement, levez légérement la main droite au niveau de la hanche, coude légérement fléchi, tout en exerçant une pression sur la base de la paume tournée vers le sol, doigts vers l’avant. Bombez la poitrine et étirez le corps. Allongez la taille et la colonne vertébrale. Restez immobile pendant un moment. Regardez droit devant vous.

Relâchez la taille et les hanches, abaissez lentement le poids du corps. Fléchissez légérement les genoux, tournez le bras gauche vers l’extérieur, coude fléchi, baissez la main gauche lentement vers le ventre, paume vers le haut. Tournez le bras droit vers l’extérieur, levez la main droite devant le ventre, les extrémités des doigts de chaque main face à face, et séparées entre elles d’un écart de 10 cm, paumes tournées vers le haut. Regardez droit devant vous.

Répétez les mouvements dans la direction opposée, trois fois de chaque côté.

4.    Regarder en arrière pour prévenir les « cinq fatigues » et les « sept malaises »

Objectifs : tonifier les organes de la cavité thoracique et abdominale ; stimuler le point Dazhui 14VG situé dans la nuque ; renforcer les muscles du contour des yeux ; prévenir et guérir les maladies des épaules, de la nuque et du dos ; améliorer la circulation sanguine dans la nuque et la tête ; soulager la fatigue du système nerveux central.

Les "cinq fatigues" font allusion aux maladies des cinq organes internes yin: le foie, le cœur, la rate, les poumons et les reins.

Les "sept malaises" sont liés aux sept émotions : la colère, la joie, la tristesse, la peur, l'obsession, l'inquiétude, l'effroi.

Selon la médecine chinoise, l'exagération ou l'inhibition des émotions est nuisible aux cinq organes et engendrent des maladies. La colère nuit au foie, la joie au cœur, l'obsession à la rate, la tristesse au poumon, la peur au rein. Les émotions font stagner l'énergie en haut. Le mouvement du bas vers le haut permet de régulariser le Qi qui stagne en haut.

De fortes émotions peuvent faire s’accumuler le qi dans la tête. Lorsque vous pivotez la tête des deux côtés, vous détendez les muscles, les vaisseaux sanguins et les méridiens de votre cou. Cela rétablit la circulation du Qi. Quand vous tournez la tête pour regarder derrière, c’est comme si vous regardiez les choses négatives que vous avez laissées derrière vous.

Tendez légérement les jambes, de même les bras, paumes vers l’arrière, doigts pointés vers le sol. Regardez droit devant vous. Tirez la tête vers le haut et laisser tombez les épaules vers le bas. Tournez les bras vers l’extérieur, paumes vers l’extérieur. Tournez la tête à gauche vers l’arrière, restez immobile un moment. Regardez à gauche vers l’arrière.

Relâchez la taille et les hanches, baissez lentement le poids du corps. Fléchissez légérement les genoux. Tournez les bras vers l’intérieur, placez-les au niveau des hanches, paumes vers le sol, doigts vers l’avant. Regardez droit devant vous.

Répétez les mouvements dans la direction opposée, trois fois de chaque côté.

5.    Secouer la tête et « remuer la queue » afin de chasser la chaleur du cœur

Objectifs : stimuler l’épine dorsale et le méridien Dumai VG ; stimuler le point Dazhui 14VG et évacuer la chaleur interne ; améliorer la flexibilité des articulations de la nuque, de la taille et des hanches ; tonifier les muscles de cette région.

Le Feu est lié au Cœur. Le Métal est lié aux Poumons. Dans la théorie des 5 éléments, le Métal absorbe la chaleur du Feu. En remuant et ouvrant la cage thoracique, on active les poumons, on éteint le feu du cœur.

Déplacez le poids du corps vers la gauche. Ecartez les pieds, genoux dépliés. Tournez les bras vers l’intérieur quand les mains sont à hauteur de la poitrine, levez-les au-dessus de la tête, coudes légérement fléchis, paumes vers le ciel, les extrémités des doigts se faisant face. Regardez droit devant vous. Fléchissez légérement les jambes en position du cavalier. Baissez les bras, mettez les mains sur les genoux, coudes légérement fléchis, auriculaires vers l’avant. Rentrez les hanches et les fesses dans la position du cavalier, tronc redressé. Regardez droit devant vous.

Soulevez un peu le poids du corps, puis déplacez le vers la droite. Inclinez le buste à droite, en pliant le corps. Fixez votre regard sur le pied droit. Déplacez le poids du corps à gauche. Tournez le buste de la droite vers l’avant, puis à gauche. Fixez votre regard sur le pied droit. Déplacez le poids du corps à droite en position du cavalier. Penchez la tête en arrière, redressez le buste, menton légérement rentré. Lors de la rotation du buste, l’épine dorsale doit être étirée lentement et doucement de la nuque jusqu’au coccyx, les mouvements doivent être souples et continus. Regardez droit devant vous.

Répétez les mouvements dans la direction opposée, trois fois de chaque côté.

6.    Agripper les pieds avec les mains pour tonifier les reins et les lombes

Objectifs : tonifier les reins ; masser les glandes surrénales ; stimuler l’épine dorsale, le méridien Dumai VG, le point Mingmen 4VG, le point Weizhong (40V).

Lorsque l’on se penche en avant vers ses pieds, on tend les muscles du dos et on crée une restriction de la circulation de l’énergie. En relâchant cette pression, le Qi reprendra son activité, éliminant sur son passage toute stagnation. C’est un excellent exercice pour masser les reins et y accroître le flux de Qi. Lorsque vous vous penchez vers l’avant, vous imprimez un léger stress à l’ensemble de votre corps et stimulez en particulier vos reins. Quand vous vous redressez et que vous étendez les bras, votre esprit doit être dans l’étirement de ces membres. Cette action de l’esprit aura pour effet d’emmener votre Qi dans les tendons. Les reins sont la résidence de l'essence originelle (Yuan Jing) qui est la source du souffle originel (Yuan Qi). Lorsque les reins sont sains et forts, le Jing (essence vitale) est retenu et renforcé.

Dépliez les genoux et redressez le corps. Levez les bras vers l’avant, puis vers le haut, coudes tendus, paumes vers l’avant. Regardez droit devant vous. Tournez les bras vers l’extérieur afin que les paumes se regardent, fléchissez les coudes, ramenez les mains devant la poitrine, paumes tournées vers le sol, les extrémités des doigts se faisant face. Regardez droit devant vous. Tournez les bras vers l’extérieur, paumes vers le ciel. Placez les mains sous les aisselles. Regardez droit devant vous.

Faites descendre les mains le long des côtés de l’épine dorsale jusqu’aux fesses. Penchez le buste vers l’avant, puis continuez à déplacer les mains longeant la face postérieure des jambes jusqu’aux cous-de-pied. Levez la tête, restez immobile un moment. Regardez en avant vers le sol. Déplacez les mains vers l’avant sur le sol. Levez les bras pour entrainer le buste, coudes tendus et paumes vers l’avant. Regardez droit devant vous.

Répétez les mouvements en haut six fois.

7.    Serrer les poings en écarquillant les yeux pour accroitre le souffle et la force

Objectifs : stimuler l’énergie du Foie ; améliorer la circulation sanguine ; tonifier les tendons et les muscles ; stimuler les méridiens yin et yang des mains et des pieds ainsi que le méridien Dumai VG ; élever l’esprit et accroître la vitalité.

En élevant votre esprit, vous accroîtrez le flux du Qi ainsi que votre force musculaire (Li) ; vous éliminerez toute stagnation du Qi et de l’emmènerez vers la peau. La concentration de votre intention (Yi) est un gage de réussite.

Déplacez le poids du corps vers la droite, faites un pas sur le côté avec le pied gauche. Fléchissez les genoux en position du cavalier. Serrez les poings et mettez-les sur la taille, la partie entre le pouce et l’index vers le ciel. Regardez droit devant vous.

Lancez le poing gauche en avant au niveau des épaules, la partie entre le pouce et l’index tourné vers le ciel. Faites une rotation de la taille et exercez une pression en partant de l’épaule jusqu’au poing. Ecarquillez les yeux, fixez votre regard sur le poing gauche. Agrippez les orteils au sol. Tournez le bras gauche vers l’intérieur, ouvrez la main gauche, la partie entre le pouce et l’index tournée vers le sol. Fixez votre regard sur la paume gauche. Tournez le bras gauche vers l’extérieur, coude légérement fléchi. Tournez la main gauche vers la gauche, paume vers le ciel, puis fermez-la. Fixez votre regard sur le poing gauche.

Fléchissez le coude gauche, serrez le poing avec force et le ramenez sur le côté gauche de la taille, la partie entre le pouce et l’index tournée vers le ciel. Regardez droit devant vous. Répétez les mouvements trois fois de chaque côté.

8.    Soulever et baisser les talons pour guérir les maladies

Objectifs : stimuler les méridiens yin et yang des pieds ; réguler les fonctions des organes internes ; tonifier l’ensemble des muscles des jambes ; renforcer les muscles et les tendons sous la plante des pieds ; améliorer l’équilibre ; détendre les muscles de l’ensemble du corps.

Soulevez les talons, agrippez-vous au sol avec les orteils, tendez le cou et la tête vers le haut en même temps. Restez immobile pendant un moment. Restez stable. Regardez droit devant vous. Baissez les talons, serrez les dents en tapant légérement le sol des talons à un rythme mesuré. Relâchez les épaules, les bras et le corps. Regardez droit devant vous.

Répétez les mouvements sept fois.

Fermeture

Objectifs : relâcher les muscles du corps ; réguler la circulation du Qi ; consolider les effets des exercices ; retrouver l’état calme d’avant les exercices.

Tournez les bras vers l’intérieur, balancez les vers les deux côtés au niveau des hanches, paumes tournées vers l’arrière. Regardez droit devant vous. Fléchissez légérement les coudes, superposez les mains au Dantian, main gauche en dessous pour les hommes, main droite en dessous pour les femmes. Regardez droit devant vous. Laissez pendre les bras le long du corps, les mains touchant légérement la face latérale des cuisses. Regardez droit devant vous.

Gardez l’esprit tranquille et serein. Après la fermeture, faites des exercices tels que se frotter les paumes et le dos des mains, massez le visage et relâchez les membres. 

 
© Jean-Pierre Peyruseigt 2018
Créer un site avec WebSelf